Pinterest pour annonceurs : les bonnes pratiques d'un réseau social qui en met plein la vue

Auteur blog webmarketing
Morgane Jacquet 26 Décembre 2014 Ajouter un commentaire SMO, Acquisition d'audience

Quand j'ai créé un premier compte Pinterest fin 2011, ce "réseau social par l'image" était intégralement investi par des milliers d'Américaines middle et upper class, totalement surexcitées par leurs "boards" (tableaux) de décoration intérieure, de coiffures et de fringues, et d'accessoires de fêtes pour enfants.

Pinterest pour annonceurs : les bonnes pratiques d'un réseau social qui en met plein la vue

(Le board "Blue Blue Blue" de Blue Agency)

Bien sûr, Pinterest fonctionnait en anglais, et on n'y croisait un francophone (même pas métropolitain) qu'une fois tous les 10 000 "pins" (épingles).

Au bout d'un moment, les milliers d'images de meringues et de robes de mariée (c'est la même chose) devenaient pénibles à digérer, trop d'abondance tuant l'appétit.

Mais on retenait surtout de Pinterest l'idée maîtresse, la force de ce réseau ; celle de la soif du "visuel pour le visuel", sa recherche d'un art de vivre, son inspiration esthétique.

Le réseau a connu une formidable accélération en France depuis 2013. Devenu une des zones géographiques phares pour son expansion, Pinterest s'est traduit en français pour rentrer dans les mœurs digitales des frenchies connus pour peiner avec les langues étrangères.

Souvenez-vous : au début des années 90 déjà, on était déjà fous des pins, qu'on accrochait à nos revers de veste en jean. D'accord, ce n'est pas la même chose, mais... Les modes revenant toujours par cercles concentriques, on retrouve sur Pinterest une frénésie de collection et de consommation, nos sociétés occidentales consuméristes ayant considérablement œuvré à notre formatage depuis 40 ans.

Pinterest, c'est quoi, et comment ça marche ?

Pinterest est un réseau social par l'image, à l'instar d'Instagram. L'utilisateur :

  • crée un compte,
  • choisit un nom qui sera repris dans l'url de son compte,
  • remplit une courte présentation et l'adresse de son site s'il le souhaite.

Puis il commence à créer :

  • des "boards" alias des "tableaux", qu'il intitule selon les thèmes souhaités,
  • dans lesquels il va "épingler" les "pins" alias visuels de son choix, qui se rapportent à chaque thématique de tableau.

Pour enrichir ses tableaux, il a 3 options :

  1. soit réépingler un visuel déjà présent dans le tableau d'un autre membre,
  2. soit ajouter (uploader) un visuel depuis n'importe quelle source ; autre site Internet, ou depuis son ordinateur ou smartphone,
  3. soit inviter d'autres membres à participer à ses tableaux ; un mode collaboratif donc.

Pour ajouter des épingles ("pins") à ses tableaux, il dispose d'un outil fourni par Pinterest ou proposé par des développeurs tiers : le bouton Pinterest qu'on peut trouver en extension pour les différents navigateurs Internet.
Ou bien un clic droit sur une image d'un site web et hop, on épingle le visuel dans le tableau de son choix.

Le bouton Pinterest en extension ou module complémentaire de navigateur web

On peut s'abonner à d'autres tableaux ou aux collections entières d'un membre, "liker" les visuels, les commenter, en éditer les détails...

On peut conserver secrets certains tableaux, et choisir de les rendre visibles ultérieurement.

Et voilà, Pinterest, c'est ça : de gigantesques panneaux de liège virtuels sur lesquels on épingle nos envies et nos souvenirs au gré de nos humeurs, tendances et inspirations

Pinterest revendique plus de 30 milliards de visuels publiés sur son réseau.

De nombreuses catégories et "Intérêts similaires" sont venus enrichir la recherche, et un système de tags combinés les uns aux autres permet d'affiner les résultats.

Il faut le reconnaître, Pinterest est plutôt un réseau fréquenté par les femmes, et par la fameuse catégorie socio-professionnelle dite "supérieure" alias "CSP+" (voire ++). Pourquoi ? Parce que les visuels épinglés traitent tous de sujets liés à l'art de vivre et au plaisir. Or, si on se souvient bien de la théorie de Maslow, ces sujets sont précisément ceux vers lesquels on se tourne une fois qu'on a constitué le socle de sa sécurité financière et affective au quotidien.

En fait, Pinterest est probablement le réseau social qui draine les segments d'audience les plus aisés.

De là à dire que Pinterest est un formidable champ en friche pour les secteurs du luxe et de l'exception, il n'y a qu'un pas...

Quel est l'intérêt de Pinterest pour les professionnels et annonceurs ?

Soyons honnête, Pinterest est plus élitiste voire clivant que d'autres réseaux sociaux. Tout simplement parce que son idée maîtresse oriente son usage et son audience.

De même que vous n'imaginez pas certaines catégories d'activité faire leur promotion sur Twitter, vous ne songez pas voir un géant pétrolier communiquer sur Pinterest.

Car oui, un réseau social ça sert à communiquer avant tout. A accroître la notoriété.
A faire croître le trafic on-site, et plus largement, l'audience autour de la marque.

Les publications régulières d'images qui font la une, et les portfolios créatifs épinglés et réépinglés fréquemment offrent une formidable possibilité de trafic additionnel vers les sites web de leurs auteurs, en plus d'accroître l'indice d'e-réputation.

C'est encore plus vrai lorsque les visuels sont épinglés depuis les sites de leurs propriétaires, car Pinterest embarque le lien source de l'image lorsqu'une épingle arrive sur son réseau (sauf dans le cas où on édite manuellement la source du lien ("Modifier une épingle").

Les bénéfices d'un compte Pinterest

  • Croissance potentielle de trafic, voire accélératrice en fonction du secteur d'activité et de la qualité des visuels
  • Gain de notoriété et visibilité
  • Audience et cible plus internationale

Une récente étude américaine sur le e-commerce fait apparaître que le panier moyen réalisé via le réseau social référent Pinterest est de 58,95 $ soit juste derrière Instagram et avant les acteurs sociaux majeurs (Facebook, Twitter...).
A noter que Google+ est bon dernier.

Pinterest, pour quels professionnels et annonceurs ?

Une présence professionnelle pertinente sur Pinterest appelle au moins l'un des deux principes suivants :

  1. le business repose sur l'image,
  2. le business génère de l'image.

Dans le premier cas : aucun problème, les dieux de l'image sont avec vous. On pense immédiatement aux secteurs presse en ligne, mode, actualités, tendances, people etc. et à des activités liées à la publicité, à la photographie, au design, à l'architecture, à des activités de vente de biens : vêtements-retail...

Dans le second cas (et c'est l'enjeu le plus créatif pour les professionnels du marketing) : le business a le potentiel de générer de l'image ; c'est-à-dire que l'annonceur n'a pas directement d'images de ses propres activités de services ou de produits, mais peut créer un univers de références et de valeurs autour de sa marque, en construisant des tableaux inspirants, qui auront une fonction de "teasers" pour ses clients et prospects.

Et Pinterest, c'est un paradis pour les blogueurs. Vos meilleurs prescripteurs parfois.

Ne vous contentez pas d'ouvrir un compte, et de déposer quelques images de temps en temps, voire de laisser votre profil en inertie.

Plus vous enrichirez vos tableaux, plus vous ajouterez de la valeur que vous récupérerez en terme de ré-épinglages, de "likes", de visites et de trafic. Jusqu'à observer un frémissement positif de vos indices de conversion.

Quelques idées "en vrac"

  • rendre interactifs vos tableaux en vous servant du mode collaboratif avec vos clients / prospects,
  • valoriser et organiser la tendance selfies,
  • créer des tableaux "to do" pédagogiques,
  • raconter l'histoire et la culture de votre enseigne en images,
  • mettre en avant ce qui caractérise et rend uniques vos services / produits,
  • créer un tableau par collaborateur d'entreprise, afin de faire découvrir des affinités de goûts,
  • imaginer des concours et challenges,
  • ...

On peut imaginer de multiples solutions étant donné les fonctionnalités du réseau, et son nombre d'utilisateurs allant croissant :

400 000 comptes actifs en 2014 pour 1 million de comptes créés en France

Les usages Pinterest pour annonceurs sont nombreux

De nombreux Français sont déjà présents sur Pinterest, parmi eux (nombre d'abonnés en 2014 VS 2016) :

Mode

Presse

Culture

Des découvertes de frenchies comme :

Bien entendu, l'idée est de parler ici de la problématique de comptes qui souhaitent utiliser Pinterest comme contributeur supplémentaire dans leur stratégie de génération de business. Toute cause internationale, je pense en particulier à la protection animale, peut voir en Pinterest un formidable relais du message de sensibilisation.

Insights et Analytics Pinterest : les statistiques de compte

Vous le verrez rapidement dans vos outils d'analyse statistique, j'ai constaté que l'apport peut aller jusqu'à 30% d'audience supplémentaire.

De plus, Pinterest a mis en place son propre système d'insights appelé simplement Analytics qui vous livrera des données intéressantes de façon à orienter votre stratégie d'épinglage :

  • nombre moyen d'impressions du profil et de lecteurs par jour et par mois,
  • engagement utilisateurs,
  • meilleures épingles,
  • trafic envoyé vers le domaine etc.

Les insights ou analytics Pinterest pour analyser les statistiques

Vous pouvez exporter ces données au format CSV et monitorer votre compte depuis les applications Pinterest pour mobiles, tablettes etc.

Conseil SEO et référencement du compte Pinterest

Dans les paramètres de votre compte, vérifiez que la protection contre l'indexation par les moteurs de recherche est sélectionnée à Non, sinon vous empêcherez votre profil d'être repéré par Google :

Bouton Pinterest de protection contre l'indexation par les moteurs de recherche

N'oubliez pas :

  • de rédiger une biographie explicite,
  • de renseigner l'url de votre site web
  • et de la faire valider (un simple upload du fichier fourni à la racine du site) :

Paramètres de compte Pinterest

Lorsque vous créez un tableau, le nom que vous lui attribuez sera repris dans son url, et en balise < h1 > et < h2 > sur sa page. Assurez-vous de nommer vos tableaux avec des mots-clés pertinents.
Ajoutez également une description pour chaque tableau créé.

Quelques exemples :

  • Compte Taittinger : Tableau Family https://www.pinterest.com/taittingerusa/family
  • Tableau Family du compte Pinterest de Taittinger

  • Compte Kodak : Tableau Selfies https://www.pinterest.com/kodakmomentsfr/special-selfies
  • Tableau Selfies du compte Pinterest de Kodak

Remontez vos tableaux les plus aboutis par un simple glisser-déplacer.
De cette façon vous créerez plus d'attractivité et le poids de votre profil s'en trouvera renforcé.

Attention aux urls multiples dans les descriptions des épingles (pins)...
Les liens sources des images étant conservés, cela crée de multiples liens vers le domaine concerné, sans ancres précises.
Sur le strict plan du référencement et précisément du netlinking, on n'en mesure pas encore les effets, qui peuvent éventuellement se révéler néfastes si Pinterest représente à terme un volume non négligeable de vos liens entrants.

De plus, vous ferez face à une part d'audience internationale non ciblée, qui réépinglera vos visuels simplement pour le fun.
Vos taux de conversion / transformation risquent de baisser mathématiquement, même si à moyen terme vous valorisez votre notoriété, et bénéficiez d'un rebond de chiffre d'affaires.

Comme tout jeune réseau, il ne faut pas se précipiter sur Pinterest "pour y être", mais réfléchir à la pertinence, à la qualité et aux objectifs d'une présence enrichie, novatrice et pérenne, tout en testant de nouvelles manières de "communiquer sa marque".

C'est en cela qu'on retrouve l'esprit pionnier du web ; s'approprier un nouvel espace en testant sans arrêt de nouvelles pratiques.

Pour participer avec succès au réseau Pinterest, il faut faire rêver les utilisateurs !

Et vous, quand commencez-vous à créer votre univers visuel pour développer votre audience ?

Inscription Pinterest pour les professionnels

techcrunch.com/2013/06/10/pinterest-pushes-global-growth-with-a-localized-version-for-france-its-first-non-english-site
invesp.com/blog/sales-marketing/us-social-commerce.html

Ajouter un commentaire



Derniers articles

Le poids sur les réseaux sociaux des candidats à l'élection présidentielle française de 2017 : décryptage
Le poids sur les réseaux sociaux des candidats à l'élection présidentielle française de 2017 : décryptage
2 Février 2017 0 SMO

Dans une société désormais ultra numérique, que représente le poids des candidats sur les principaux réseaux sociaux (Twitter, Facebook), et comment évolue-t-il au fil des semaines ? Toutes les statistiques.

Lire la suite
Talking Ben, Boom Beach, Candy Crush... Des jeux gratuits idiots qui volent vos données personnelles
Talking Ben, Boom Beach, Candy Crush... Des jeux gratuits idiots qui volent vos données personnelles

Les applications mobiles gratuites, telles que Talking Ben, Boom Beach, ou encore Candy Crush font partie de ces centaines de jeux gratuits qui vous fournissent de quoi "tuer le temps" en échange de vos données personnelles.

Lire la suite

Ajouter un commentaire Votre adresse email ne sera pas publiée.

Commentaire bien reçu. Merci !

Entrons en contact

Nous aimons renseigner, orienter, comprendre et nous répondons sous 24h* avec précision et sur mesure.
Nous adorons communiquer !

Vous pouvez nous envoyer une demande de devis sans engagement, c'est gratuit.

En plus, cela donnera de l'oxygène à votre idée de projet et vous lui ferez faire un premier (grand) pas.

* laissez-nous souffler le week-end :)

Message bien reçu. Merci et à très vite !

Dites Oui à la Newsletter